Pour une fraternité globale entre les peuples: Un discours d’Evo Morales

Santa Cruz, Bolivie, 14 juin 2014

Il y a cinquante ans, de grands leaders ont brandi le drapeau de la lutte anticoloniale et ont décidé de joindre leurs peuples dans le chemin vers la souveraineté et l’indépendance. Les superpuissances mondiales et les transnationales rivalisaient pour le contrôle des territoires et des ressources naturelles afin de poursuivre leur expansion au prix de l’appauvrissement des peuples du Sud.

Dans ce contexte, à la fin de la réunion du 15 juin 1964 du CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement), 77 pays du Sud (nous sommes actuellement 133 plus la Chine) se sont rassemblés afin d’améliorer leurs capacités de négociation commerciale, en agissant comme un bloc pour défendre leurs intérêts collectifs, et en même temps faire respecter leurs décisions individuelles souveraines. Continue reading

Advertisements